Forum RP sur lequel une guerre intestine, opposant deux syndicats du crime et les forces de l'ordre, déchire la mégapole d'Héliopolis.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le Samuraï Mort

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kumiko Ayumi
Le Samurai Mort


Messages : 28
Date d'inscription : 29/04/2008

Feuille de personnage
Niveau: 1
Hp:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Le Samuraï Mort   Mar 29 Avr - 21:12

Nom : Kumiko
Prénom : Ayumi
Surnom: Ayumi aux mains sanglantes ou Le samurai mort
Âge : Ayumi est âgée de dix sept ans mais selon les situations elle peut faire quelques années de plus ou même quelques années de moins grâce à sa petite taille et à son caractère.
Date de Naissance : 21 décembre
Sexe: Féminin

Orientation Sexuelle :Embrasser une fille ou un garçon, la jeune fille n'y voit aucune différence, surtout qu'elle le fait le plus souvent pour s'amuser et déstabiliser la personne. Ayumi n'a jamais aimé personne et sans doute n'aimera-t-elle jamais personne, c'est pour cela qu'elle ne se pose aucune question sur ses orientations sexuelles, quelque chose lui dit qu'elle aurait une tendance à préférer les garçons mais si elle le voulait, rien ne l'empêcherait de le faire avec une personne du même sexe.

Plus grande peur : Ayumi à une seule et unique crainte, dévorante mais non remarquée cette dernière consiste à perdre la faculté d'utiliser le sabre. Cette jeune fille ne vit que pour lui, et continuer à vivre en étant paralysée ou tout simplement handicapée l'effraie au plus profond d'elle même. Bien sur cela ne se remarque nullement puisqu'elle fonce tête basse dans un combat sans se soucier des blessures. La passion du combat, du sang la pousse toujours à aller de l'avant, elle sait utiliser sa tête mais elle ne sait pas résister à l'appel. Le seul membre qu'elle ne redoute pas trop de perdre est son bras droit, pour le sabre, elle n'en a besoin que pour dégainer, c'est sur que cela l'embêterait mais c'est le moins dérangeant.

Chose la plus précieuse à vos yeux: Shieien est l'âme la plus précieuse qui existe en ce bas monde. Le premier qui ose heurter, toucher, caresser, s'adresser à celle-ci, risque de subir mille souffrances et de connaître la mort la plus lente qu'il n'ai jamais été connu.

Armes : Nombreuses sont les armes possédées par cette criminelle mais généralement elle ne se promène qu'avec deux sortes d'armes, un sabre et une ceinture de dix dagues.
Les autres armes restent chez elle, dans son armureries.

Description de l'arme : Une seule ne la quitte jamais, quoi qu'il arrive et si jamais Ayumi venait à en être séparée, elle se plongerait dans une colère des plus noirs.
Cette arme est un katana dont la lame mesure cent cinq centimètres. Affûtée à la perfection, les caresses de la lame vous tranchent si finement que vous avez l'impression d'être intact, ce n'est qu'après avoir effectué un mouvement que vous vous apercevez de la blessure. Sur cette lame fine, solide et souple des inscriptions sont gravées, ce sont les mêmes kanjis qui sont tatoués sur le coté gauche de la gorge d'Ayumi, c'est à dire les deux kanjis qui signifient samurai et mort. La saya dans laquelle se range l'arme est en bois renforcé par une fine couche intérieure de métal. Ce fourreau est entièrement noir et tout en bas en couleur argent, trois symboles se font remarquer. Ils signifient dans l'ordre qui suit sagesse, respect et courage.
Lorsque la lame est rengainée, seul la tsuba et la tsuka sont visibles. La tsuka est toute simple bien que particulièrement longue, elle mesure trente cinq centimètres, afin que la jeune fille est une bonne saisie sur son arme, elle est faite sur le modèle des anciens katana quand à la tsuba, elle est plus significative. Elle représente du coté de la tsuka un tigre prêt à bondir sur sa proie et de l'autre coté le même majestueux félin se montre la gueule grande ouverte et sa patte écrasant sa malheureuse victime. Ce petit rond de métal montre que le sabre et Ayumi sont surs d'eux et qu'ils sont comme deux grands félins, ils guettent et attaquent jusqu'à la mort la proie choisie.
La beauté du sabre n'explique pourtant pas l'attachement que l'adolescente a pour lui, pour se faire il faut remonter aux origines de ce dernier. Ayumi n'avait que huit ans lorsqu'elle reçut son katana. Elle n'était qu'une enfant mais c'était déjà un magnifique présent qui lui était fait et surtout ce n'était à ses yeux pas seulement un cadeau fait par une personne qui lui était particulièrement proche. Non, c'était une arme qui allait lui permettre d'ôter la vie, et c'était la première pensée qu'elle eut lorsqu'elle prit son arme en main et qu'elle sentit le katana répondre à son esprit.
Étrangement, Ayumi se sentit tout de suite bien avec ce sabre, elle avait l'impression qu'il faisait partie d'elle et si elle l'avait su, sans doute en aurait elle été surprise car, cette arme faisait réellement partie d'elle, spirituellement.
En effet, ce katana est un peu spécial. L'arme est d'une part incassable et elle agit au moindre commande de la jeune fille. Comme tout bon guerrier, le sabre a été forgé par un célèbre forgeron avec tous les rites traditionnels, mais c'est à l'invocation de l'âme pour le sabre que quelque chose d'étrange se produisit ; l'âme d'Ayumi se divisa en deux et la moitié vint se loger dans le katana. Ce dernier à la première rencontre la reconnue tout de suite comme maître et se présenta sous le nom de Shieien.


Techniques : Les deux premières techniques sont les dites ’normal', la troisième est la dites ’unique'.

_ La souffrance éternelle.
_ Le Jeu.
_ Kessoku.

Description de celle-ci : - La souffrance éternelle : Malheureux est celui qui éveilla la jeune fille au point qu'elle est le désir de lui faire endurer cette technique. Généralement Ayumi ne l'emploie qu'en de rares occasions et ces dernières sont provoquées par une simple erreur commise par la personne qui lui fait face. En effet, l'adolescente utilise la souffrance éternelle lorsqu'elle estime qu'une punition est nécessaire, ou qu'elle est hors d'elle. Cette technique consiste à torturer le plus longtemps la pauvre âme qui en est la victime par des blessures sans importances mais particulièrement douloureuses, affaiblissante ou gênante. Ayumi s'arrange pour ne toucher aucune point vital afin que vous teniez le plus longtemps possible d'où le nom. Implorer pitié alors qu'elle exécute cette technique ne vous servira à rien si ce n'est à vous attirer encore plus ses foudres. La jeune fille vous inflige des coups vifs et précis mais son esprit est coupé du monde au point qu'elle ne se rend pas compte du mal qu'elle fait, un sourire est même témoin du plaisir que votre souffrance lui procure.
Personne ne peut l'arrêter une fois qu'elle est lancée si ce n'est votre mort où une personne qui lui est particulièrement proche. C'est à ce moment là qu'il vous faudra vous souvenir qu'Ayumi n'a aucun proche sauf une seule et unique personne.


- Le jeu. Ce n'est pas une attaque à proprement dit, plus une situation dans laquelle la jeune fille va tenter de vous plonger afin de vous mener là où elle le désir. Cette technique pour l'adolescente n'est qu'un jeu qu'elle aime exercer afin de tester son adversaire. Ayumi choisit une proie, seule, qu'elle va rendre folle, terrifiée, enragée, une proie qu'elle va pousser à l'explosion de sentiments multiples et très divers sans même lui infliger une quelconque peine physique. En effet, la jeune fille par sa vitesse particulièrement développer se déplace comme une ombre autours de la victime à une distance plus ou moins proche selon ses envies. Sa voix devient un souffle, un vent du nord qui murmure maintes paroles aux creux de l'oreille ou non de la personne qui cherchent à toucher un point sensible. Cette technique semble inoffensive mais une personne qui se laisse emporter par ses sentiments est tellement faible et si simple à battre…

- Kessoku : Immobile face à son adversaire, la jeune fille ne dit mot, ne bouge plus, ne fait plus rien, elle se tient tout simplement en garde et encore cela dépends de son humeur. La tête baissée vers le sol ou le regard plongé droit dans celui de son adversaire, Ayumi semble s'être transformée en statue qui pourtant n'est pas moins dangereuse. La lame de Shieien produit une mélodie que nul ne peut entendre s'il n'a pas eu la chance d'être accepté par le sabre et ce dernier n'a jusqu'à présent accepté que deux à trois personnes, autant dire que personne sauf Ayumi peut l'entendre chanter et ce chant n'indique qu'une seule chose ; la mort.
En réalité le chant indique la fusion entre les deux âmes, la moitié qui vit dans le corps de la jeune fille et l'autre qui se trouve enfermée dans la lame du sabre. Cette fusion crée une atmosphère lourde, pesante, très étouffante que très peu de personne ne supporte si bien que la peur, la rage, la soif de sang qui se fait ressentir est un vrai poison pour l'adversaire de la jeune fille. Ce dernier ne sait nullement ce qui se passe mais peut constater qu'une ombre se forme au côté ou dans le dos de l'adolescente. Cette ombre qui se concrétise devient un magnifique et imposant tigre blanc à la mâchoire puissante. Soudainement sans que vous ne comprenez plus rien, le tigre fonce droit sur vous avant de bondir la gueule grande ouverte, une seconde après cette lancée de l'animal vous ressentirez un courant d'air et vous vous apercevrez qu'Ayumi n'est plus face à vous mais dans votre dos. Inutile de tourner la tête vers elle puisque vous n'en avez déjà plus…
La fusion des deux âmes est particulièrement redoutable. Mortelle et inévitable, même l'esprit le plus fort qu'elle est combattu ne s'est jamais relevé de cette technique. Une fois que la jeune fille est en phase de fusion plus rien ne peut l'arrêter alors il ne vaut mieux pas se mettre sur son chemin car elle vous tuerait vous. L'attaque ne peut être arrêter d'aucune manière qu'il soit si ce n'est par le sang. Une fois Kessoku appliqué la jeune fille est contrainte à rester allongée pendant quelques jours car la fusion est particulièrement éprouvante. Généralement elle ne tient qu'une dizaine de minutes maximum sur ses pieds après avoir effectué l'attaque suite à laquelle elle tombe dans une profonde inconscience.


Description Psychologique :Ayumi est une fille calme et possède un esprit très calculateur sauf lorsqu'elle perd son sang froid ou qu'elle a une idée bien précise en tête et qu'elle n'y arrive vraiment pas, heureusement pour elle et ceux qui l'entourent que cela n'arrive que très rarement. Elle a toujours l'air d'arriver de l'ancien temps ou d'une autre planète à cause de sa tenue vestimentaire effectivement Ayumi est toujours vêtue d'une tenue de combat, kimono ou hakama. Elle est née pour le combat, le sang, la douleur et elle le sait parfaitement, et cela se confirme à chaque fois qu'elle dégaine son arme, ou qu'elle remarque une personne qui a des capacités au combat. Elle n'agit pratiquement que la nuit, la lumière et la chaleur l'affaiblissant horriblement, heureusement pour elle, personne ne le sait. Ses défauts si on peut appeler cela défauts sont qu'elle développe une agoraphobie et se montre très glaciale envers les gens. Ayumi est une solitaire, elle déteste être entourée par des gens, elle ne supporte pas que plus de deux personnes soient autours d'elle. Si cela arrive elle a tendance à perdre les esprits et à vouloir faire couler le sang pour pouvoir se retrouver seule avec elle même. Ayumi aime dire aux gens qu'elle est la fille de la mort et du diable, ce qui est étrange car elle a souvent tendance à dire que la mort la fuit, effrayée par ce qu'elle lui ferait le jour ou elle viendrait la chercher pour se venger de la mort de sa soeur. Elle aime aussi se faire passer pour une muette, pourquoi ? Tout simplement parce qu'elle n'aime pas spécialement parler aux gens. Ayumi est pratiquement indomptable, elle n'apprécie que peu de chose et surtout que peu de gens. Elle se fait des ennemis partout ou elle passe, si bien qu'elle a au moins une centaine de promesse de mort sur son dos, qu'une centaine ? Oui, les autres sont décédés par sa lame. Si un jour quelqu'un décida de faire d'elle sa compagne ou autre, il n'y a qu'une solution : Ayumi a tendance à apprécier les gens qui se montrent glacials avec elle, elle aime voir le caractère des personnes. Plus l'être est cruel avec elle, plus il est distant et plus elle l'adore et le désir.

Description Physique : La chair de la jeune fille est blanche comme la neige, n'ayant jamais vu le soleil de sa vie, ou du moins pas pendant plus d'une dizaine de minutes. Ayumi possède de longs cheveux qui lui arrivent jusqu'aux creux du dos alors qu'ils sont coiffés en queue de cheval, de couleur bruns rouges et quelques mèches de devant plus courtes qui encadrent son visage et tombe souvent devant ses yeux. Ces derniers de couleur ébènes sont à éviter car le noir est si profond que lorsque vous plongez son regard dans le sien vous avez l'impression de vous noyer. En effet Ayumi possède un regard qui ne laisse pas indifférent sur son jolie minois. Son regard est de glace et projette une image de mort à ceux qui le croise. Du coté gauche de son cou vous pouvez apercevoir le tatouage samurai : 侍 ainsi celui de la mort 死. Ayumi n'est pas bien grande, elle doit mesurer dans les 1m55, elle compense sa petitesse par des chaussures à talons plat de cinq bon centimètres, lui donnant ainsi une taille convenable, même si elle reste petite par rapport à ses adversaires, qui à cause de cela la prennent pour une simple gamine qui se l'a joue. Ayumi n'a aucune cicatrice sur son corps magnifiquement proportionné ce qui est très étrange pour une combattante de son niveau. La seule marque qu'elle a n'est visible qu'à ceux qui ont la chance de la dévêtir, effectivement cette dernière se trouve dans le bas de son dos. Cette cicatrice lui rappelle une mission dans laquelle elle a fait preuve d'inattention. Une bonne leçon, car cela avait faillit lui coûter la vie, maintenant elle ne baisse plus sa garde. Il y a aussi sur toute sa chair dorsale, au dessus de sa cicatrice, une étrange brûlure qui représente une mâchoire ornée de puissant crocs. La mâchoire d'un tigre.

La jeune fille ne passe pas toujours inaperçu ; ou qu'elle aille, les gens posent leur regard sur elle, lorsqu'elle leur permet. En effet à cause de sa façon de se vêtir, Ayumi a tendance à se faire remarquer. Ses vêtements passent d'un mode à l'autre, soit elle est habillé de façon japonaise, d'un kimono sublime et féminin avec des chaussures en bois qui la maintiennent à cinq centimètres du sol minimum, soit elle est vêtue de tenue traditionnelle des arts martiaux, un hakama et un keigoki en particulier.

Hobbies: Quel meilleur passe temps que celui de faire couler le sang ? Ayumi a choisi une vie idéale à ses yeux, même si cela semble monotone aux yeux de certaines personnes, Ayumi ne se lasse pas de faire couler le sang, elle aime combattre et ne vit que pour cela. Lorsqu'elle laisse reposer son corps, elle ne s'installe pas tranquillement sans rien faire comme un mollusque, non, elle se renseigne sur de nombreuses choses, instruisant son esprit sur des sujets qui l'intéressent comme les multiples poisons, les différentes armes, arts martiaux, métier de l'ombre et elle adore s'informer sur les légendes, et les créatures de la nuit.


Dernière édition par Kumiko Ayumi le Ven 2 Mai - 18:18, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudden-game.forumsactifs.com/
Kumiko Ayumi
Le Samurai Mort


Messages : 28
Date d'inscription : 29/04/2008

Feuille de personnage
Niveau: 1
Hp:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Le Samuraï Mort   Mar 29 Avr - 21:12


Civils: Qu'entendez vous par civils ? Être civilisé, c'est quoi ? Appartenir à la société, faire marcher le commerce, se fondre dans un modèle ? Non, Ayumi n'est pas très civils, elle est asociale, elle ne connaît pas forcément les bonnes manières, elle n'aime pas les gens, elle est plus un animal sauvage qu'une humaine et ce n'est même pas sur qu'elle soit encore référence quelques parts. Elle peut être supprimer la plupart des dossiers qui la concerne, pas sur.

Policier:S'ils la payent pour faire tomber une tête ou un tout autre métier comme espionnage, vol, elle est d'accord pour faire partie de la police. Tuer des criminels ne la dérange pas du tout mais elle ne sera pas pour la Justice non plus. Le mal et le bien, ce ne sont que des notions.

Côté : West.

Histoire du Personnage :Ayumi est une jeune fille assoiffée de sang, un démon de la guerre, un démon de la haine mais il n'en fut pas toujours ainsi. Il fut un temps ou elle était une jeune fille tout à fait normal, avec une famille et une vie. Depuis toute petite Ayumi a toujours été seule mais ses deux passions, les vampires et les arts martiaux, l'ont aidé à affronter cette solitude. A défauts de pouvoir embrasser sa première passion, la jeune fille plongea dans sa seconde passion accompagnée de sa soeur Saka, dès l'age de cinq ans en s'inscrivant au Judo, à six ans elle décida d'apprendre l'art du sabre avec l'Iaido et le Kendo. Ses parents avaient eu peur que leurs filles ne tinrent le coup avec trois disciplines sans compter qu'il y avait une vie à coté de cela mais Ayumi et Saka étaient tellement passionnée que rien ne les décourageait. Un problème survint, bien qu'Ayumi était première de sa classe année sur année, Saka, elle, était le contraire. Elle se moquait complètement des cours et comme elle ramenait des résultats de plus en plus catastrophique leurs parents décidèrent de lui supprimer les arts martiaux. Les deux enfants furent dégoûtées et boudèrent pendant une semaine leurs parents mais elles s'en remirent vite. A 7 ans Ayumi passa à un entraînement de haut niveau en Judo, Iaido et Kendo dans l'intention de devenir sensei, elle se lança aussi dans le naginata, et son père décida de leur apprendre à elle et sa soeur le Yoga et le Tai chi pensant que cela devenait indispensable pour qu'elle puisse garder son calme. La petite découvrit plus tard que le Tai chi pouvait aussi se montrer efficace pendant un combat. Son père lui apprit qu'il était très difficile pour quiconque de battre un maître de Tai chi. Quelques mois plus tard, le père des jeunes filles décida de leur apprendre l'art de forger des armes, Ayumi eut d'abord du mal à apprécier ce savoir faire, détestant tout ce qui était chaud puis peu a peu elle commença à aimer. Ayumi remarqua qu'elle avait peu de temps pour elle entre ses études et les arts martiaux mais finalement elle s'en moquait complètement, elle avait assez de temps pour se reposer et s'amuser avec Saka alors elle ne comptait pas réduire les trois heures d'arts martiaux par soir et les cours supplémentaire donner par son père. A l'age de huit ans Saka et Ayumi s'offrirent un sabre pour leur anniversaire. Un geste qu'Ayumi regretta un an plus tard :

Ayumi rentrait chez elle, heureuse que la semaine fût enfin terminée. Elle glissa la clé dans la serrure de la porte de sa demeure, prête à être accueillit par sa famille, elle fit tourner la clé, poussa la porte et entra. La maisonnée était silencieuse, ce qui l’étonna fortement, d’habitude elle entendait toujours quelques bruits et son père lui demander comment avait été sa journée puis ensuite venait sa mère qui la questionnait sur sa santé et pour terminer sa sœur qui lui sautait dessus, l’attaquant avec son shinaï, vérifiant ainsi si elle était toujours sur ses gardes mais apparemment tout cela n’aurait pas lieu ce soir. Elle posa ses clés sur le meuble du hall et trouva une note ; c’était sa mère qui l’informait qu’elle était partie acheter des vivres avec son père. Elle comprit donc pourquoi ses parents étaient absents mais où était sa sœur ? Elle alla déposer son sac et son manteau dans sa chambre avant d’aller frapper à la porte de son aînée. Elle n’eut aucune réponse et décida d’entrer à la troisième fois. Elle fit, donc, discrètement coulisser la porte et jeta un regard puis entra en disant :
- Saka, je….
Elle s’interrompit le souffle court. Elle ferma les yeux pour les rouvrit un court instant après, elle voulu bouger, mais son corps ne lui répondait plus, ses membres tremblaient comme les feuilles d’un arbre. Elle n’arrivait plus à respirer, ses poumons lui brûlaient, cherchant un soupçon d’air. Elle resta ainsi immobile, sur le palier de la chambre, son regard poser sur un spectacle qu’elle aurait voulu fuir, le silence pesant autours d’elle fut brisée par le son de sa voix :
- SAKA !
Ayumi tomba à genoux devant le lit, sa poitrine s’élevait et s’affaissait au fur et à mesure de ses respirations. Elle hurla une nouvelle fois le nom de sa sœur la saisissant par les épaules. Elle ne supportait pas cette vision, la gorge de son aînée était transpercée par la lame du katana qu’elle lui avait offert, le sang découlait de la plaie. Ayumi en avait les doigts trempés, ses yeux étaient emplis d’effroi, son esprit au bord de la folie ne savait que faire. Elle saisit sa sœur la secouant, refusant la pensée qu’elle puisse réellement être morte.
- Saka ! Saka ne me laisses pas, tu ne peux pas me laisser seule dans ce monde ! Saka pourquoi tu as fait ça ?
Sa voix tremblait, remplit de tristesse, elle ne pleurait pas mais ses traits étaient courbés par la peine. Elle devait appeler ses parents, elle se leva et ce fut à ce moment qu’elle aperçut une enveloppe, près de la main de sa sœur. Elle la saisit, elle était imbibée de sang, elle l’ouvrit, elle était au bord de la nausée, et lu :
"Ayumi, je suis désolée de te quitter ainsi, mais le monde dans lequel je vie est détruis. Trahis par mes proches, je n'ai plus de raison de vie. J'ai lutté pour toi, j'ai tenu deux semaines, mais cette fois je n'ai plus d'espoir, je ne supporte pas la solitude et les moqueries des autres comme toi. J'ai l'impression que tous me détestent. J'espère que tu sauras me pardonner et que tu continueras à avancer dans ce monde briser. Je t'aime, adieu.... Saka."

Après cette découverte, Ayumi se renferma sur elle même, commençant à avoir peur d'elle et surtout des gens autours d'elle. Elle aurait aimé que ses parents s'occupent un peu plus d'elle, mais elle se montrait tellement agressive envers eux qu'ils n'osaient même plus s'approcher d'elle. Un jour elle mit sa haine et surtout sa peine de coté et décida de leur parler de ses problèmes mais cela ne fit que creuser encore plus le fossé entre eux car la discussion tourna au désastre. Ayumi développa une agoraphobie durant cette année qui lui parue longue, une année ou elle eut l'impression d'en vivre trois.
Puis vint l'année de ses dix ans ou un autre événement arriva, le voici :
Le ciel était noir et les étoiles cachées par les nuages, Ayumi se tenait debout, les bras le long du corps, la tête légèrement inclinée et le regard posé sur l'inscription d'une pierre tombale, celle de sa soeur. Son visage était neutre et trempé par la pluie. Ses longs cheveux bruns rouges, relâchés et son kimono collaient contre sa pale chair. Malgré qu'il faisait nuit, malgré la pluie, elle ne semblait pas décidée à retourner chez elle. Depuis combien de temps était elle devant cette tombe ? Elle ne le savait plus. Un rayon de lune éclaira le sabre que tenait la jeune fille, Ses lèvres remuèrent quelques mots inaudibles jusqu'à ce qu'elle finisse par dire :
- Je n'ai aucun remords.

Ayumi était restée toute la nuit dehors, devant la tombe de sa soeur, le katana en main, revoyant ce qu'elle avait fait dans la journée et la façon dont elle avait tué ses parents, en deux mouvements de sabre. Par ce meurtre l'esprit de la jeune fille s'était éveillée tout comme son arme et ce fut dès cet instant que les "démons" se réveillèrent.
Ayumi découvrit en cherchant les origines de sa naissance qu'elle avait été adoptée, Saka n'était donc pas sa véritable soeur et ses parents n'avaient rien de commun avec elle, elle en fut assez surprise mais haussa les épaules, ils n'étaient plus là pour qu'elle leur reproche quoi que ce soit. Ayumi continua à aller en cours jusqu'à l'age de quatorze ans ou elle en eu assez et empoisonna les gens de son établissement scolaire , ainsi que l'eau des fontaines. Ayumi fut la seule survivante, ainsi que quelques autres. Elle erra longtemps, continuant de suivre ses disciplines où elle passa aisément la remplaçante du sensei. Souvent dans les rues, elle pu étudier les sports des rues mais ne s'y intéressa que très peu.
A quinze ans, Ayumi était déjà connue à travers le monde, notamment les pays asiatiques, sous le nom d'Ayumi aux mains sanglantes ou encore sur le surnom de samurai mort à cause des symboles qu'elle avait de tatouer sur le cou et qu'elle inscrivait avec le sang de ses victimes.

Malheureusement pour elle, un mauvais calcul la conduit tout droit dans les bras des fédéraux, elle fut jugée et condamnée comme malade mental et se retrouva enfermée dans un asile spécial pour criminel. Elle feta son seizième anniversaire là-bas mais aussi hors de ce lieu. En effet elle s'était échappée durant la nuit aidée par une personne qu'elle ne connaissait pas du tout jusqu'à ce qu'il se présenta comme son frère aîné, frère de sang. Elle ne le crut pas mais quelques signes lui prouvèrent qu'ils étaient effectivement de même sang. Il était le seul être humain capable de reproduire Kessoku, seulement sa technique et la sienne différait sur un point, Ayumi produisait un tigre alors que son frère produisait un Phénix.

A présent Ayumi à dix sept ans et rien ne lui plait plus au monde que de voir tomber des têtes sous sa lame et de faire couler le sang. Le seul endroit ou elle n'ôte la vie est au dojo car elle a dans l'espoir de rallumer la flamme des arts martiaux. C'est ainsi le seul endroit ou on peut lui parler sans trop risquer sa vie. Seulement dans cette ville, il n'y en a pas,. Le Japon lui manque…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudden-game.forumsactifs.com/
Kaze White
The Snake
avatar

Messages : 74
Date d'inscription : 14/03/2008

Feuille de personnage
Niveau: 40
Hp:
900/900  (900/900)

MessageSujet: Re: Le Samuraï Mort   Mar 29 Avr - 21:47

Ayuyuuuuuu!!!!!!! Sa fesait trop longtemps que je ne t'avais pas vu sur l'un de mes forums^^

Une fois de plus ta fiche est exélente je me vois donc dans l'obligation de valider immédiatement cette fiche^^

Sur ce au plaisir de faire un rp avec toi! :p

P.S. N'oublie pas de faire ta fiche dans ton profil^^


Dernière édition par Kaze Aurion le Mar 29 Avr - 21:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heliopolis.azureforum.com
Kumiko Ayumi
Le Samurai Mort


Messages : 28
Date d'inscription : 29/04/2008

Feuille de personnage
Niveau: 1
Hp:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Le Samuraï Mort   Mar 29 Avr - 21:50

Oui, cela fait un bon moment ^__^ *j'vais pouvoir pourir ton persooooo*
Merci de l'accueil !
La fiche du profil est faite ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudden-game.forumsactifs.com/
Kaze White
The Snake
avatar

Messages : 74
Date d'inscription : 14/03/2008

Feuille de personnage
Niveau: 40
Hp:
900/900  (900/900)

MessageSujet: Re: Le Samuraï Mort   Mar 29 Avr - 21:54

Essaie donc de le pourire mon perso pour voir >< XD


Dernière édition par Kaze Aurion le Mer 30 Avr - 14:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heliopolis.azureforum.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Samuraï Mort   Mer 30 Avr - 10:54

lol! c'est vrai que le perso de kaze est disons tres dur sinon joli presentation bravo . j'ai l'impression que tout les personnages ont leur malheurs sur ce forum mais ton texte m'a fait mal aux yeux donc contre j'ai eu un peu de mal a lire sinon j'ai riena redire sauf que je dois finir la mienne encore de presentation lol!
Revenir en haut Aller en bas
Kumiko Ayumi
Le Samurai Mort


Messages : 28
Date d'inscription : 29/04/2008

Feuille de personnage
Niveau: 1
Hp:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Le Samuraï Mort   Mer 30 Avr - 11:19

Mais je vais le pourireuuuuu !

Merci lonewolf ^^ Pourrais je en revenche savoir pourquoi mon texte vous a fait mal aux yeux et vous a donc ainsi mis des bâtons dans les roues pour le lire ?

Bonne chance/courage pour votre présentation ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudden-game.forumsactifs.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Samuraï Mort   Mer 30 Avr - 12:08

merci pour les encouragement; en fait suis fait j'ai des lunettes et jarrive pas a lire une couleur foncé sur du noir c'est aussi simple que ca
Revenir en haut Aller en bas
Kaze White
The Snake
avatar

Messages : 74
Date d'inscription : 14/03/2008

Feuille de personnage
Niveau: 40
Hp:
900/900  (900/900)

MessageSujet: Re: Le Samuraï Mort   Mer 30 Avr - 14:39

Et moi je t'es dit que t'avais aucune chaaaance! XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heliopolis.azureforum.com
Kumiko Ayumi
Le Samurai Mort


Messages : 28
Date d'inscription : 29/04/2008

Feuille de personnage
Niveau: 1
Hp:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Le Samuraï Mort   Mer 30 Avr - 15:19

Ah ? Tiens c'est marrant ça ! Moi j'ai aussi des lunettes et j'arrive pas à lire le clair sur du foncé ! Fais mal n'aux yeux ! ^___^"

Mais euh t'es michant Kaze ! pis j'y arriverais quand même !
(euuuuh....on flood là ? Ca ira ?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudden-game.forumsactifs.com/
Kaze White
The Snake
avatar

Messages : 74
Date d'inscription : 14/03/2008

Feuille de personnage
Niveau: 40
Hp:
900/900  (900/900)

MessageSujet: Re: Le Samuraï Mort   Mer 30 Avr - 15:21

Enfait le flood est formellement interdit sauf dans la section flood. Mais le fait est que je suis le fondateur et que si je décides de flooder dans les présentation et bien ceux qui flood avec moi sont les bienvenue XD

P.S. Nah je suis trop beau pour que tu puisse me pourire XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heliopolis.azureforum.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Samuraï Mort   Mer 30 Avr - 18:42

lol! moi aussi j'aime flooder je demande l'aurorisation d'aider le samourai a pourir kaze
Revenir en haut Aller en bas
Kumiko Ayumi
Le Samurai Mort


Messages : 28
Date d'inscription : 29/04/2008

Feuille de personnage
Niveau: 1
Hp:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Le Samuraï Mort   Mer 30 Avr - 19:25

Ah non ! Quel mérite aurais je si je suis aidé !
Désolé petit, mais je fais en solitaire moi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudden-game.forumsactifs.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Samuraï Mort   Mer 30 Avr - 19:53

ok je vois c'est pas grave j'espere qu'on fera quand meme quelques rp ensemble alors
Revenir en haut Aller en bas
Kaze White
The Snake
avatar

Messages : 74
Date d'inscription : 14/03/2008

Feuille de personnage
Niveau: 40
Hp:
900/900  (900/900)

MessageSujet: Re: Le Samuraï Mort   Mer 30 Avr - 20:06

T'aurait du accepter son aide, seule tu ne poura rien contre moi mmmuuuuaahahahahaha XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heliopolis.azureforum.com
Kumiko Ayumi
Le Samurai Mort


Messages : 28
Date d'inscription : 29/04/2008

Feuille de personnage
Niveau: 1
Hp:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Le Samuraï Mort   Mer 30 Avr - 20:59

Bon éventuellement un coup de pouce, mais pas trop hein ! ^^
Bien sur que nous jouerons ensemble, ce sera un plaisir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudden-game.forumsactifs.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Samuraï Mort   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Samuraï Mort
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chevalier de la mort
» Chevaliers de la Mort et Cataclysm ?
» La mort du Roi-Liche, le RP et Kirin Tor.
» [Unité Spéciale ] Le Regiment de la mort. ... MUAHAHAH
» [Ouvrage] Non-vie, non-mort : des racines, des avenirs ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Héliopolis :: Pour commencer :: Bureau du recensement :: Nouvelles Présentations-
Sauter vers: