Forum RP sur lequel une guerre intestine, opposant deux syndicats du crime et les forces de l'ordre, déchire la mégapole d'Héliopolis.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Amy White.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amy White

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 24
Localisation : Manoir White

Feuille de personnage
Niveau:
Hp:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Amy White.   Mer 30 Juil - 1:42

Prénom: Encore un de ces recensements stupides, où je devrais parler de moi une fois de plus. Je suis Amy-Lynn, mais on me surnomme Amy, c'est moins long à dire. Cela m'étonne que vous ne m'ayez pas reconnue au premier coup d’œil. Mon surnom est Viper, cela est dû au type de revolver que j'utilise.

Nom: Voilà, la raison pour laquelle vous me semblez être une personne inculte qui ne s'informe pas de ce qui se passe dans cette ville. Je suis une White, cousine de Kaze, ce grand entrepreneur qui domine la White Corp. Oui je suis de cette famille, bien que mon père soit John, celui qui a osé s'en prendre à l'honneur de notre famille.

Âge: Apparemment, j'ai l'air plus âgée que je ne le suis réellement. C'est que voyez-vous, j'ai des atouts importants, qui m'aident à ceci. J'ai vingt-deux années, qui sont troublées par une expérience de vie que je n'aurais point voulu.

Sexe: Ma foi, vous êtes aveugle, je n'aurais jamais cru que l'on puisse douter de ce que j'étais réellement. Vous me prenez pour une folle, n'est-ce pas? Je vous ai bien vu me mater, par Dieu, je suis une femme.

Origine ethnique/nationalité: Je suis une Américaine de par ma naissance. Mon père était aussi une Américain. Ma mère, elle, était une Anglaise. Ils s'étaient rencontrés lors d'un des voyages douteux de mon père. Ils s'étaient mariés et j'étais née non longtemps après celui-ci, je suis enfant unique. Du moins, je l'étais avant qu'ils n'adoptent Seth.

Orientation sexuelle: Je n'éprouve aucun intérêt envers les femmes, j'ai de la difficulté à les supporter, elles sont toujours en train de se plaindre. Je préfère les hommes, surtout le mien. Ils m'apportent un sentiment de vie, ils sont loin d'être recommandable, mais je les aime comme ça.

Classe sociale: Je fais partie de la famille White, je ne travaille pas, je n'en ai pas besoin, la richesse de mon père m'a été léguée suite à son décès nébuleux. Je fais parti de ces gens que l'on ne veut pas embêter pour ma beauté, mais bien pour mon argent, sauf mon homme qui m'apporte des cadeaux en tout genre.

Profession: Je regrette, mais comme je vous l'ai dit, je n'ai point d'emploi, du moins je ne vous le dirais pas même si je le devais, je ne succomberais pas à la torture par rapport à ceci. Ma profession n'est pas recommandable pour une jeune femme comme moi. Bien que cela puisse vous surprendre, je suis ce qu'on pourrait qualifier de chasseuse de primes, j'aime l'argent.

Faction (Est side, West Side, Police, civil etc): Il est évident que je suis proche de mon cousin Kaze et que je suis de son côté en tout point, donc je vous avouerais que je suis pour le East Side. Après tout, je suis une criminelle qui horripile Seth au plus haut point, je ne vois pas en quoi être pour son gang me serait bénéfique, même si nous avions vécu ensemble, une grande partie de notre vie.

Plus grande peur & faiblesse personnelle: LA chose avec laquelle je refuserais de vivre ce serait la perte de ma liberté, j'ai besoin de celle-ci pour pouvoir respirer sans crainte. Me retrouver enfermée dans une pièce lors d'un interrogatoire comme celui que vous m'obliger à remplir afin de satisfaire vos besoins de savoir. Ou de me retrouver dans le même endroit que Seth White, mon frère adoptif, qui a toujours eu de la difficulté à ne pas succomber à ses pulsions meurtrières.

Ma faiblesse restera sans doute, mon homme, à qui je ne peux rien refuser, même si cela va à l'encontre de mes valeurs. Rick est la seule personne qui puisse m'approcher sans que je n'aie envie de le frapper, je suis une personne difficile d'approche, mais autour de lui je suis vulnérable. Il me rend folle de lui, bien que je ne comprenne pas comment il fait.

Chose la plus précieuse à vos yeux: L'honneur de ma famille qui doit être rétablie, car d'après moi ce serait Seth qui aurait mis fin à la vie de mon paternel, bien que je ne sois pas assez forte pour le faire, je meurs d'envie qu'un jour je puisse enfin apporter la vengeance à cette homme qui m'a tout appris. J'ai une deuxième chose qui me tient à coeur et c'est la dague que m'a offerte Rick.

Armes & description des armes (Vous avez droit à un nombre illimité d'armes, mais soyez raisonnable.): J'aime bien les armes, mais je ne m'en tient qu'à seulement trois d'entre elles. Bien que quelques fois je fasse exception lorsque mon copain me prête une de ses armes afin que je puisse mien mener mes missions.

J'ai toujours un couteau de chasse coincé dans ma botte dans un fourreau qui empêche celui-ci de me blesser peu importe la situation, bien pratique lorsque l'on m'attache sans prendre le soin de regarder dans mes souliers puisque mon couteau ne prend aucune place donc aucun soupçon n'est levé quant à la question de s'il faut me fouiller plus que m'enlever mes armes à feu. C'est un cadeau qui m'a été offert par Rick, il a fait gravé nos deux noms sur le manche pour que je sache que nous serions toujours ensemble, il me l'avait offert lors de nos fiançailles. Son patronyme est Silence.

J'ai également deux pistolets semi-automatiques dissimulés sous mon veston, des Colt King Cobra, lorsque l'occasion le permet. Sinon j'opte pour un petit Colt Cobra, qui est étonnamment plus petit et plus facile à cacher, assez petit pour que je puisse le dissimuler dans mon sac à main lors de soirée mondaine. Je suis toujours assurée d'une arme sur moi afin de me protéger c'est essentiel dans ce bas monde. Mes King Cobra sont surnommés Fire et Ice, mon Colt quant à lui est doté d'un petit nom trop mignon, du moins je le pense, il se nomme Pain.

Technique(s) unique(s) (Une seule technique unique en commençant/voir règlement sur les techniques.):

PrimeHunter: Une technique me permettant de faire des recherches suffisamment avancées afin de pouvoir trouver sans problème une personne que l'on m'a donné à exécuter. En fait, mon instinct me dicte où aller et impérativement je trouve la personne recherchée plus rapidement que n'importe quel système policier. Avec cette capacité, je pourrais travailler pour le FBI ou la CIA, mais j'ai choisi un mode de vie qui me permet de laisser sortir ma rage lorsque j'en ai besoin, ce qui est bien puisque j'obtiens les contrats quand je suis sur le point d'éclater.

SingingBird: Lorsque je mets à chanter, je peux obtenir des informations par la suite, car j'envoûte les gens de ma voix puissante et remplie de tristesse lors de mes spectacles, je crois bien que Kaze apprécie cette technique que j'utilise puisqu'elle peut lui permettre d'obtenir des topos lorsqu'il me donne un contrat afin d'avoir des renseignements sur tel ou tel sujet. Ma voix est mon charme fou.

Techniques secondaires (Deux techniques secondaires en commençant/voir règlements sur les techniques.):

Hidden: Comme l'indique le nom de cette technique, elle me permet de me dissimuler sans problème, même au travers d'une foule dense, on ne me remarque que lorsque j'en ai envie. Ce qui est bien pratique lorsque je suis dans la traque des primes. Tout ça malgré mon style plutôt excentrique, en temps normal j'aurais flashé, mais je suis passée maître dans l'art de me cacher.

Whistle: Je peux imiter des bruits d'oiseaux à la perfection pour communiquer avec mes amis lorsque je suis en mission et qu'ils me suivent, ainsi je ne gâche pas ma couverture en criant leurs noms, mais je siffle assez fort pour qu'ils puissent m'entendre.

Description psychologique (5 lignes minimum.): Je suis une personne plutôt perturbée par l'enfance que j'ai eu, étant donné que ma famille fait partie de la plus haute criminalité de la ville, mais cela n'affecte en rien l'effet que je produis aux gens, ils ne connaissent pas cette partie de moi, à moins d'être dans mon cercle d'ami proche ou de faire partie de ma famille. Je suis une personne difficile d'approche, donc si je veux me faire de nouveaux amis, j'irais à leur rencontre moi-même. Je suis très sélective en ce qui concerne ces derniers. Après tout, je suis une criminelle, je ne pourrais pas m'entourer de gens qui irait me dénoncer promptement en connaissant mes occupations, bien que si cela arrive, les autorités ne viendraient pas m'arrêter et me dévoileraient même la personne qui m'aurait vendue, ce qui étant donné ces circonstances m'arrangerait pour qu'il y ai une prime sur sa tête afin que je puisse aller la chercher moi-même, activité que j'aime bien pratiquer lorsque l'on manque d'honneur envers moi. Ce qui est surprenant, c'est que mon copain Rick a été capable de m'approcher sans que je ne lui porte d'intérêt, ce qui normalement m'aurait poussé à me battre afin de lui faire comprendre que je ne voulais pas de lui, mais il émanait de lui une énergie si puissante que je n'avais su que succomber à son charme et nous sommes ensemble depuis bientôt deux ans. Il m'aide à combattre mes pulsions en m'emmenant les contrats qui pèsent sur la tête des gens recherchés de la ville. De plus c'est la seule personne en qui j'ai aveuglément confiance, puisque je sais qu'il ne me trahirait pas, puisqu'il est lui-même recherché.

Je suis une personne assez discrète, donc je n'étale mes hauts faits d'assassinats. Pour bien me connaître, il faut que j'aie une totale confiance envers la personne à qui je pourrais donner des informations à mon sujet. Comme je l'expliquais je suis une personne plutôt perturbée qui a toujours été suspicieuse envers tous. Je suis du genre à ne pas me laisser marcher sur les pieds par les civils, eux qui n'ont aucune idée de ce qui peut se passer dans la ville alors que tous dorment. Je suis perfectionniste en tout point que ce soit dans le choix de mes amis ou tout simplement dans l’apparence que j’offre à la vue de tous.

J'adore chanter à un point tel que j'ai développé une technique en lien avec ma voix, qui puissent m'aider lors de mes missions, qui se douterait qu'une jolie fille comme moi fasse partie de la mafia, encore moins d'être une White. Pour eux, je ne suis qu'une artiste en recherche d'argent et qui souhaite se faire entendre par tous, mais en fait je suis une terreur lorsque vient le temps d'obtenir les informations qu'on m'a envoyée quérir. Je ne fait preuve de pitié qu'envers les enfants, car je sais qu'avec la mort d'un parent ils deviendront souvent des orphelins et souvent je prends le soin de m'en occuper avant de quitter le lieu. Vous pourrez me dire que cela est particulier mais je porte toujours des gants alors je ne vois pas où est le mal à remonter le moral d'enfant démolis par ces évènements meurtriers. Vous voyez que je suis perturbée, à un tel point que j'en perturbe la génération future. Que je suis vilaine.

Je suis en quête de la vengeance de mon père afin de rétablir l'honneur de mon père bafoué par sa propre famille, je suis bien consciente que Seth est le cousin de Kaze, même s'il ne faut pas que je divulgue cette information, encore une histoire de succession d'empire, comme c'est ridicule. Je suis convaincue que mon père a été assassiné par mon frère, bien que celui-ci a dû être déçu lorsqu'il a constaté que j'étais la seule héritière de la fortune de notre père, après tout, j'étais sa seule enfant à qui valait la peine de tout donner, et j'avais toujours bien réussi dans la vie de sorte que je méritais bien mon héritage familial. Je ne serais soulagée que lorsque ce traître sera mort à mes pieds, bien que je sache que Seth est un animal et que jamais je ne pourrais lui faire face sans en perdre moi-même la vie, mais je ne partirais pas seule, je l'emmènerais avec moi dans la mort.

Je crois que cela me décrit assez, du moins si vous ne me saisissez pas alors vous me connaîtrez mieux plus tard.

Description physique (5 lignes minimum.): À m’habiller comme je le fais, on ne pourrait pas dire que je suis une fille à son papa, mais, je le dis si bien, les apparences sont souvent trompeuses. J’aime bien porter des vêtements provocateurs qui dévoilent énormément ma forte poitrine. Partout où je vais, normalement l’on devrait m’entendre étant donné le nombre de chaînes qui sont accrochés à mes chandails et à celle que je porte aux hanches. J’adore me vêtir avec du cuir, la sensation d’oppression de ce matériel m’est agréable et aide à mettre en valeur mes courbes bien fournies. J’adore exposer ma peau aux regards de tous, à tel point que chaque fois que je me change, je m’arrange pour que l’on puisse bien voir le tatouage que j’ai juste au-dessus de ma hanche gauche, une sorte de félin représenté de façon tribale, j’aime bien cette forme d’art sauvage, il reflète bien ma façon d’être.

Partout où je vais, je porte mon veston en cuir rouge, recouvert de rivets au niveau des épaules, un cadeau que m’a fait Rick alors que l’on venait de se rencontrer, il avait bon goût et bientôt ce par-dessus était devenu mon vêtement fétiche. Je ne porte jamais de jupes, cela encombre trop mes mouvements lors de mes missions, je préfère de loin les pantalons moulants souvent ficelés sur les côtés. Je porte toujours des gants de motard, dont les bouts sont coupés de façon que l’on voie mes ongles manucurés, cela me donne également plus de liberté lorsque je dois appuyer sur une détente.

Je porte une attention particulière à mon apparence, si bien que je me fais manucuré les ongles une fois par semaine afin d’éviter de les casser en prolongeant leur application. À chaque fois, je prends le temps de les choisir, pour qu’ils ne soient jamais identiques, j’adore le changement, j’y vais selon mon humeur à ce moment-là. Je vais voir une esthéticienne pour que mes sourcils soient toujours parfaitement épilés, je déteste de voir un seul poil sortir de la ligne parfaite qui surmonte mes yeux d’un bleu électrique. Ceux-ci qui me prennent environ 30 minutes à maquiller par jour, toujours en teintes de gris ou de noir, afin que tout soit parfait, bien que je finisse toujours par mettre une épaisse couche de mascara pour faire mieux ressortir la couleur de mes yeux. Sur mes lèvres, j’applique une couche d’un gloss de couleur pêche afin de garder un air naturel, je déteste avoir l’air d’une poupée trop maquillée.

J’adore les bijoux, si bien qu’avec tout l’attirail que j’ai sur les poignets, dès que je fais un mouvement on entend ceux-ci s’entrechoquer ensemble. À mes oreilles, sont accrochées de longues boucles d’oreille en forme de croix, bien que souvent l’on me demande si ce sont des épées. Quant à mes cheveux, je les garde juste sous les épaules, de cette façon on ne peut pas m’agripper par les cheveux parce que ceux-ci se défilent sans qu’on ne puisse les retenir. J’aime bien avoir un seul côté de la tête coiffé de façon à ce que j’ai trois tresses juste au-dessus de ma tempe, je trouve que ceci me rend plus séduisante, du moins c’est mon point de vue. J’aime bien changer la couleur de ces derniers, ma couleur naturelle étant noire. Je préfère d’autant plus les avoir d’une couleur plus pâle qui met en valeur mon bronzage avec une finition parfaite.

De qui ou d'où avez-vous connu le forum? : Emman


Dernière édition par Amy White le Mer 30 Juil - 16:47, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amy White

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 24
Localisation : Manoir White

Feuille de personnage
Niveau:
Hp:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Amy White.   Mer 30 Juil - 5:47

Histoire du personnage (10 lignes minimum): On pourrait dire de moi que je suis une enfant bien nantie grâce à la famille dans laquelle je suis née. J’avoue donc que naître dans la famille White est une chose bien différente que de voir le jour en étant dans une famille normale qui peuple Héliopolis. Mes parents étaient ensemble depuis cinq ans lorsqu’ils s’étaient mariés, l’année suivante je venais montrer le bout de mon nez dans ce monde où la corruption règne. Bien entendu, à ce moment-là, je ne me doutais pas que ma vie serait mouvementée à ce point où je devrais être une criminelle.

Ma vie n’avait rien de spécial, à part que je devais sortir sous la surveillance d’une garde avancée, qui assurait ma protection. Ce n’était pas toujours facile et souvent j’essayais de me sauver sans que ma surveillance ne me voie, bien que je ne réussisse pas, puisqu’il s’y était habitué. J’étais une enfant à problème, mais pourtant l’école ne faisait jamais rien pour contrarier mes parents, puisqu’elle savait que cela irait mal si elle les appelait pour leur dire que je n’avais pas été sage dans la journée, puisque je me battais avec les autres enfants, quand ils s’approchaient trop de moi. Mes parents me connaissaient et savaient que je détestais être approchée par les autres, il fallait absolument que ce soit moi qui tisse des liens et non l’inverse. Mes parents avaient adopté Seth, un garçon qui était tout sauf calme, je ne le sentais pas, on aurait dit que le monde tournait autour de lui suite à cet évènement heureux, j'avais alors quatre ans et lui en avait six.

Jusqu’à mes dix ans, il n’y eu aucun évènement pour venir troubler mon enfance. Ma mère décéda dans un accident de voiture alors qu’elle revenait du centre commercial, un camion de chargement ne l’avait pas vue et lui avait roulé dessus, du moins c’est ce que la police en a déduit, d’après moi, c’était un règlement de compte pour faire comprendre à mon père qu’il devait faire attention à ce qu’il faisait. Mon père était le genre à aller créer des problèmes où il y en avait déjà beaucoup et il jouait avec le feu. J’ai été chanceuse de ne pas être la victime de ce crime, oui je suis très suspicieuse. Bien entendu, je détestais d’avance Seth, il était sauvage, animal, j’avais peur de lui. J’ai passé six ans de ma vie à fuir mon frère, car je n’aimais pas être en sa présence, je préférais aller chez Kaze, celui qui hériterais de la White Corp, il était pour moi un refuge, une échappatoire face à la situation familiale dans la maison.

Rien n’était pareil sans ma mère bien-aimée, je m’ennuyais d’elle, j’avais commencé à chanter suite à son décès, un don qui faisait que j’obtenais ce que je voulais, mon père m’avais payé des cours pour que je puisse perfectionner ma technique et devenir une grande chanteuse. Mon père m’avait fait savoir que si jamais il lui arrivait quelque chose dans les années à venir, je serais la seule héritière de ses biens, puisqu’il savait que Seth ne se gênerait pas pour essayer de faire mettre son nom sur le testament. J’en fus réjouie me cela signifiait qu’il sentait son heure venir et je n’aimais pas ça pour le moins du monde.

J’avais quatorze lorsque j’appris le décès de Lloyd suite à une pneumonie et que Kaze allait avoir l’entreprise, mais n’ayant que seize ans, il avait demandé conseil à mon père, qui s’était empressé de lui rendre ce service, bien que je sache que mon paternel irait plus faire du mal que du bien à l’entreprise qui avait su naître sous la croupe de mon oncle adoré. J’avais de la peine pour Kaze et j’étais allée lui apporter mon soutien. Pour ce qui était de Seth, on aurait plus dit que cela l’arrangeait que son père soit décédé. Trois ans après que John est pris en main l’entreprise, la ville se scindait en deux dans une guerre de clan, que je trouvais plus que ridicule. Cette même année, mon père décéda des conséquences les plus nébuleuses que j’ai vues en dix-sept ans de ma vie. Mon instinct me dictait que le meurtrier ne pouvait être autre que Seth, ce traître à son sang, pour qui la vie de sa famille ne vaut pas mieux que celle d’un rat et qu’il vaut bien les éliminer pour avoir le pouvoir.

En apprenant cette nouvelle, j’avais été atterrée de savoir qu’il ne restait que les enfants White dans cette famille. Tout en sachant que je ne pouvais qu’aller voir Kaze pour pleurer ce que je fis sans hésitation. J’étais allée le retrouvée pour discuter avec lui de ce que je pensais par rapport à la mort de John. Je lui avais affirmé que la personne derrière ce coup était Seth, je savais qu’il ne nous aimait pas et cela ne m’étonne pas qu’il est fait cela afin d’obtenir le contrôle sur le West Side. Il s’était empressé de me dire que cela était impossible et s’il le fallait je serais sous sa protection puisque je suis sa cousine et seule membre de sa famille qui puisse venir le voir, car Seth avait trahi sa famille en décidant de s’opposer à notre puissance dans cette ville. J’avais bu ses paroles comme une enfant boirait une histoire sortant de la bouche de ses géniteurs.

À ce moment, j’avais décidé de devenir une chasseuse de primes dans la ville, donc je m’assurais d’obtenir les contrats des personnes qui devaient être éliminées pour que notre contrôle reste absolu sur cette ville. J’entrepris de me créer une technique que personne ne pourrait imiter, ma botte secrète, celle qui ferait que je serais la meilleure chasseuse d’homme dans cette ville. La femme de mon cousin état sa meilleure tueuse à gages, je me devais de me faire ma voie dans la criminalité de cette cité, à ma façon. À toutes les deux semaines, j’allais visiter mon cousin Kaze et sa femme Morgane afin de dîner avec eux, une vieille habitude familiale que nous avions déjà à l’époque où nos pères respectifs étaient encore en vie.

Lorsque j’atteins finalement ma dix-neuvième année, j’étais à la recherche d’un revendeur de drogue qui n’avait pas payé ses comptes à son fournisseur qui me donnait une prime de dix milles dollars si je le retrouvais, je devais le lui ramener vivant, c’était une première, mais je savais que je réussirais. Je croisais le chemin d’un jeune homme plus âgé que moi, qui me fit un sourire, que je lui retournais sans hésiter, mais quel charme il dégageait, jamais un homme ne m’avais fait cet effet-là. Il ne semblait pas avoir vécu dans la richesse bien qu’il était bien fringué et qu’il semblait si confiant de lui. Il avait l’air d’un délinquant qu’on avait mis exprès sur ma route pour que je ressente de nouvelles émotions. Il s’était approché de moi sans que je n’ai de réaction violente, ce qui pour lui était très bon signe puisque normalement je ne me laissais pas approcher par un inconnu.

- Pardonnez-moi mademoiselle, puis-je avoir l’honneur de connaître votre nom, si vous le voulez bien? Je suis Rick Thomas, enchanté de faire votre rencontre dans cette ville où la guerre fait rage.

- Eh… Ben, je suis Amy-Lynn, mais vous pouvez m’appeler Amy, vous me surprenez mon cher, jamais personne n’a pu m’approcher sans que je ne décide que je voulais faire des liens avec cette personne. De plus que je me cachais, comment avez-vous fait pour me trouver?

- Vous voulez dire LA Amy White? Je ne me serais jamais douté que je vous rencontrerais un jour. Et avec la beauté que vous dégagez, je n’aurais pas pu ne pas vous voir, vous êtes ravissante, si vous me permettez de le dire.

- Oui c’est bien moi, je le regardais de façon suspicieuse, et s’il vous plait tutoyez moi, je ne supporte pas l’idée de me faire parler ainsi par un homme plus vieux que moi, je ne suis plus une enfant, du moins pas avec ce que j’ai vécu.

- Je comprends, il n’est pas toujours aisé de vivre dans une famille de gens aisé. Je viens d’un milieu moins bien nanti que le vôtre. Me permets-tu de te raccompagner jusqu’à ta destination? Je n’ai rien à faire et j’ai peur de ne trouver le temps long sans votre présence à mes côtés, les femmes de cette ville ne me donnent aucun intérêt, mais toi, tu es merveilleuse.

- Oui, bien sûr, mais je suis en mission, donc je vous en prie soyez discret je ne tiens pas à ce que ma couverture ne tombe à l’eau.

Il me sourit alors d’un air charmeur et je craquai pour lui. Il me suivit alors sur la route que j’avais commencé à emprunter avant qu’il ne m’interrompe dans ma quête de têtes. Il avait posé sa main sur mon bras, comme s’il était mon copain et qu’il voulait que je me sente en sécurité. Ce sentiment de bien-être qui m’avait parcourue suite à ce contact m’avait laissée pantoise, je ne croyais pas qu’un pur inconnu ai osé ce geste afin de m’aider à me sentir mieux. On aurait dit qu’il lisait à l’intérieur de moi comme dans un livre ouvert. Je finis par trouver la cachette du revendeur que je suis allée voir sans encombre en disant à Rick de rester à l’extérieur au cas où la personne essayait de se sauver. Il avait hoché la tête en me faisant un clin d’œil. Je levais les yeux au ciel comme si ce mouvement allait m’aider à mieux penser à la suite des évènements.

Depuis ma rencontre avec Rick, il s’était écoulé sept mois, où nous nous étions revus à plusieurs reprises. C’est suite à ces réunions que je compris qu’il était le fournisseur de ce revendeur et que c’était lui qui m’avait appelée pour que je réalise cette mission. J’en étais restée bouche-bée de savoir que j’avais visé juste en me disant qu’il était loin d’être recommandable. Il m’avait demandé de devenir sa copine en ayant pris la peine de louer une suite dans un hôtel huppé de la ville et il avait fait couvrir le sol de pétales de roses et sur la table du salon, il y avait un écrin fermé d’une bonne longueur, je me demandais énormément ce qu’il contenait et pourquoi cela devait se faire dans une chambre d’hôtel. Je m’étais précipitée vers la table et j’avais ouvert l’écrin en ayant la certitude que ce cadeau était pour moi si j’acceptais d’être avec lui. Il y avait à l’intérieur un magnifique couteau de chasse gravé de nos noms, que je pourrais aisément dissimuler dans mes bottes pour ma protection.

Je m’étais tournée vers lui avec les larmes aux yeux et il me regardait avec tant d’amour dans ses yeux que je l’avais embrassé en lui disant oui, je ne pouvais me refuser à lui, qui me rendait si folle de joie de vouloir partager ma vie, je lui avais alors annoncé qu’il pourrait venir vivre avec moi, dans le manoir que mon père m’avait légué. Ainsi, ce serait plus facile de se voir et nous ne serions pas obligés de nous donner rendez-vous afin de se voir. Il avait hoché la tête avec un sourire en coin qui m’avait fait fondre. Depuis ce jour nous sommes toujours ensemble et rien ne pourrais briser notre relation. Bien souvent c’était même lui qui me donnait mes contrats, il avait abandonné le fait d’être fournisseur de drogue à temps plein afin d’être comme mon garde du corps, mais il continuait tout de même à faire des échanges quand cela l’avantageait, sinon il avait tout légué à un ami, Chaz si je ne me trompais pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaze White
The Snake
avatar

Messages : 74
Date d'inscription : 14/03/2008

Feuille de personnage
Niveau: 40
Hp:
900/900  (900/900)

MessageSujet: Re: Amy White.   Jeu 31 Juil - 1:15

Ficheuh valideuh.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heliopolis.azureforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Amy White.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Amy White.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» White Dwarf
» White Dwarf
» Blue white control. is preordain needed?
» White Dwarf
» White Dwarf septembre Nob vs Totor

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Héliopolis :: Pour commencer :: Bureau du recensement :: Présentations Acceptées-
Sauter vers: