Forum RP sur lequel une guerre intestine, opposant deux syndicats du crime et les forces de l'ordre, déchire la mégapole d'Héliopolis.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Moi me perdre? Non jamais, quoi que... [PV Akiko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Setsuna S.Kuroi

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 05/03/2014

Feuille de personnage
Niveau:
Hp:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Moi me perdre? Non jamais, quoi que... [PV Akiko]   Mer 26 Mar - 16:21



Peu importe le temps pour aller se promener en que ce soit a la campagne, dans son quartier ou le parc. C'est toujours agreable de sentir le soleil venir bruler sa peau et vous fournir cette chaleureuse sensation qui donne envie d'en profiter aussi longtemps que possible.

*Diable, j'ai service demain matin et encore le diner a preparer *


Me dis-je alors que je regardais ma montre qui indiquait huit heures du soir. J'habite dans la banlieu et me tapes donc chaque matin un bon quart d'heure de bouchons. C'est d'autant plus ennuyeux de ne pas avoir de radio dans la voiture. Mais a quoi bon?! J'ai une ligne d'echappement de competition qui produit plus de decibels qu'une radio. Je suis tire de ma pensee par l'impression d'etre tire en avant.

-Otonashii, c'est pas le moment de chasser ni canards, ni oies.

Je tire sechement sur la laisse suite a quoi le felin se calma puis commencait a tourner autour de moi en ronronnant. Le soleil n'etait pas encore entierement couche et le ciel luisait de couleurs chaudes oranges et rouges. Je m'imagine ma famille au Japon en train de se reveiller. William est sans doute deja en train de se doucher alors que mes soeurs doivent encore se retourner sous leurs couettes.

-Shizu, Suigin... Il y a des fois ou j'aimerais etre au Japon...

Je soupirais de lassitude une brise de vent soulevant mes longs cheveux quelque peu les laissant danser au gre du vent pendant quelques instants. Un couple passsa a cote de moi et se moquaient de mon apparence quelque peu particuliere.

-Vous avez jamais vu d'androgyne?

Leur demandais je. A ma question ils pouffaient de rire.

-Tu ressembles plus a une femme qu'a un homme. Si tu veux mon opinion, tu ferais mieux d'aller faire les trottoirs etranger.

Je leur repondais avec un regard fache tandis qu'ils poursuivaient leur chemin en se moquant de mon apparence. Bref... Il y a des fois ou on fait mieux de fermer sa gueule et je viens d'avoir un moment comme ca. De mon cote je suivais le sentier du parc qui etait cense me mener vers la sortie.

je devrais etre sur le bon chemin pourtant! *

Me dis je dix minutes plus tard n'ayant toujours pas vu le moindre signe d'une sortie a l'horizon et il commencait a faire frais. Un frisson me parcourut l'echine et je me lamentais inconsciement a voix ahute d'irritation envers moi meme pour m'etre perdu encore une fois de plus. Je regardais autour de moi tout en continuant de marcher et avant que je m'en etais rendu compte le soleil venait de se coucher.

-Kuso! A chaque fois je me perds quand je vais me balader dans un parc. Quelle merde.

Ralais-je contre moi meme tandis que je sortis mon iphone pour m'en servir de lampe torche. Je fis quelques metres de plus m'irritant moi meme toujours plus scannant les environs de quelqu'un qui puisse m'aider a sortir de ce petrin. Quelques minutes de plus passerent avant que je ne puisse trouver quelqu'un.

-Excusez Madame, pourriez vous m'aider a trouver la sortie sud du parc s'il vous plait?

Lui demandais-je en politesse un certain stress audible dans ma voix. J'observais brevement la jeune femme de qui je n'etais separe de pas plus de quelques metres et notais qu'elle semblait originaire du japon rien qu'en regardant son apparence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akiko Yamazaki

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 04/03/2014
Age : 23
Localisation : Ici.

MessageSujet: Re: Moi me perdre? Non jamais, quoi que... [PV Akiko]   Jeu 27 Mar - 21:41

Akiko ce fit réveiller par la sonnerie de son cellulaire. Encore un client qui voulait de ces services particuliers, elle s’étira de tout son corps puis fini par sortir de son lit. Elle décrocha enfin le téléphone, c’était une certaine Amandine qui aurait besoin d’aide pour son couple elle voulait un parfum qui puisse vraiment rendre son homme fou d’elle. Akiko soupira doucement puis lui dit de simplement aller voir une de ces assistantes à la boutique et qui ferais plaisir de la conseiller vers la perle rare. Avant même que Amandine ne puisse la remercier Akiko ferma son téléphone et le jeta sur le lit. Elle détestait ce faire réveiller par le téléphone pour une demande aussi peu urgente. La femme finie par s’habiller d’un de ces complets préférés. Une chemise blanche crème, un veston rouge sang, une jupe rouge tout aussi flamboyante que le veston, des bats nylon semi-cuisses avec dentelle noir et de jolis souliers rouges en cuir vernie et pour terminer le tout une barrette rose composer de perle et d’une fleur de cerisier.

Akiko était enfin prête pour commencer sa journée qui allait être remplit surtout avec ces parfums de commende spécial, non pas les commendes spécialiser, mais seulement sa nouvelle campagne « The Venus » c’était un parfum beaucoup plus abordable pour les gens moins riches que la moitié de ces clients réguliers. Akiko sorti de sa chambre, attrapa une barre protéiné et fini le reste de sa bouteille de vin de hier juste avant de partir, elle adorait l’alcool, le fort, la bière peu importe. Pour autant que c’était bon. Akiko ce rendis en taxi à son bureau qui était en plein cœur du centre-ville. Une fois à l’intérieur elle voyait déjà une foule de gens venir vers elle, simplement pour lui demander de signer la boite de son parfum ou encore pour lui dire un simple bonjour. Akiko leur souris doucement avant de ce rendre à son bureau à l’étage supérieur. La journée allait être très longue…Après des heures au téléphone à parler avec son agence de publicité, ces quatre réunions et c’est deux visites surprise de clients très particulier la journée était enfin terminé.

Akiko regardait dehors à travers sa fenêtre de bureau un verre de rhum à la main, elle regardait les gens marcher, courir et manger un peu partout. Elle attendait son taxi depuis déjà quelques minutes, elle n’était pas presser, du moins plus maintenant, elle avait envie de ce vider la tête, laissant le travail au travail. Quand elle vit son taxi arriver de loin, elle calla d’un coup sec sa boisson avant de déposer son verre sur le sous-verre fais main par une boutique dans le quartier asiatique. Elle enfila ces talons hauts rouges pour ensuite attrapa son veston rouge qu’elle installa sous son bras. Une fois à l’étage du bas, elle regarda les filles qui fermaient le magasin, une d’entre elle demanda si elle voulait venir avec elles dans le boite de nuit du coin, Akiko déclina l’offre elle voulait simplement aller prendre l’air. La jeune femme souris puis reprit son travail de compté la caisse alors que l’autre passait un coup de balai. Akiko prenait toujours de jeune fille qui cherchait une première expérience de travail sachant que dans le coin ce n’était pas toujours facile de travailler.

Une fois sorti de sa boutique elle fit un signe de la main, puis le taxi arriva devant elle, Vénus s’installa confortablement dans le siège arrière laissant tomber sa tête vers l’arrière. L’homme au volant lui demanda si c’était le même trajet que d’habitude, tout en fermant les yeux Akiko répondis d’aller le porter dans le parc du coin, elle voulait prendre un peu d’air pur dans tout ce brouhaha de voiture et de pollution. L’homme souri dans le miroir et conduit la dame ou elle voulait. Après quelques minutes qui semblaient interminable pour Akiko, le taxi s’arrêta doucement devant un immense portail de fer forger montrant qu’elle était à l’entrée du parc. Akiko payant généreusement l’homme puis attrapa son veston et commença à marcher vers le parc, l’air semblait si différant que celui du centre-ville. Après quelques heures à marcher dans le parc elle alla s’assoir sur un banc, déboutonna ces premiers boutons de chemise laissant entrevoir la dentelle de son soutien-gorge, c’était trop serrer pour elle. Elle contemplait le lac artificiel devant elle, des canards dormaient déjà étant donné que le soleil ce couchait Akiko, décida de rester encore quelques minutes pour profité du paysage, ce n’était pas aussi impressionnant que les couchers de soleil du japon, mais c’était mieux que rien.

Puis la sortant de son bien être mental, une voix ce mit à lui parler, Akiko n’avait même pas remarquée que le soleil c’était éteint pour laisser place à une magnifique lune pleine, jaune et ronde, magnifique. Elle cacha son visage, ne laissant simplement voir sa bouche pourvu de lèvre fine, mais non moins invitante, quelque chose du lumineux de couleur blanc lui brisait les yeux c’était surement une lumière d’un cellulaire à l’intensité trop forte.

- Hmm…Je suis arrivée dans l’entrée nord alors ça devrait être de l’autre côté techniquement, vous devez être nouveau, votre tête me dit absolument rien et pourtant je connais presque tout le monde ici. Si vous voulez je vous montre la sortie.

Akiko décroisa ces jambes doucement et se leva de son banc, elle reconnu des traits typiquement de sa race que l’homme possédait. Elle ce mit à sourire en coin attendant une réponse de l’homme devant lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Setsuna S.Kuroi

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 05/03/2014

Feuille de personnage
Niveau:
Hp:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Moi me perdre? Non jamais, quoi que... [PV Akiko]   Jeu 3 Avr - 11:51

Le jeune femme ne mit tres long a repondre et bien que je l'avais aveugle avec mon telephone, elle ne semblait pas se facher pour si peu me rassurant au moins sur ce point la.
Cote habillement je distinguais clairement qu'elle n'etait sans doute pas de la meme classe sociale. Ses vetements etaient chics et en meme temps ils mettaient en avant le charme naturel de la jeune femme qui etait fort jolie et attirante. Sa voix revelait une personalite sympathique a entendre l'intonation amicale et calme de la japonnaise. Elle me proposait de me monter le chemin vers la sortie sud.

-Je vous en remercie.

Avais-je repondu avec une politesse que je n'exprimais la plupart du temps que avec des personnes de mon propre pays, des officiels, ou des inconnus.

-Il est vrai que je suis nouveau dans cette ville. J'ai demenage ici pour mon boulot, Los Angeles etait trop calme.

Expliquais je calmement observant inconsciemment la jeune femme tandis que j'attendais qu'elle se leve. J'avais eteint la lumiere aveuglante de mon cellulaire et l'appareil se trouvait dans ma poche me rappelant simultanement que mon felin devait aussi encore etre nourri. Et Merde! Ca attendrait le moment pour quand je serais rentre.

-Vous etes tres seduisante pour femme japonnaise.

Je prononcais cette pensee sans vraiment m'en rendre compte et quand je le realisais quelques secondes plus tard  je m'excusais en bredouillant mes joues s'empourprant.

-Pa pardon, j'ai dit cela sans m'en rendre compte.

Je fuyais son regard une vague de culpabilite me traversant me poussant a cette reaction issu de ma grande timidite naturelle quand il s'agissait de rencontres avec le sexe oppose. Je me demandais comment elle allait reagir. Elle n'irait sans doute pas prendre mon compliment a son encontre.


HRP: desole si c'est un peu court je ferais plus long dans le prochain Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akiko Yamazaki

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 04/03/2014
Age : 23
Localisation : Ici.

MessageSujet: Re: Moi me perdre? Non jamais, quoi que... [PV Akiko]   Sam 19 Avr - 15:33

Akiko resta surprise par les paroles du jeune homme devant elle, qu’elle était séduisante pour une femme japonaise, elle ne put s’empêcher de rire, tout en le regardant devenir rouge, elle le savait qu’elle était une femme fort séduisante et elle ne se plaignait jamais de recevoir ce compliment encore et encore. Tout en se levant de son banc, elle replaça doucement sa jupe qui n’arrêtait pas de remonter quand elle s’assoyait. Elle sourit tendrement à l’homme devant elle puis s’approcha de lui pour s’installer à sa gauche. Elle glissa doucement son bras sur le sien pour le tenir. Puis ce mit doucement en marche vers la sortie.

- Vous savez ce n’est pas la meilleure idée que vous avez eu, d’aller vous balader quelques parts ou vous ne savez même pas ou sont les sorties. Sauf si vous êtes fan de dormir à la belle étoile.

La femme tout en avançant continua de lui sourire, elle ne savait pas trop comment il allait réagir à ces gestes, il fallait dire qu’elle était toujours comme ça, avec tous les hommes qu’elle voyait, gentille, douce et agréable à regarder. Puis elle se mit à parler d’elle.

- Je me nomme Akiko, Akiko Yamazaki, je ne sais pas si je vous l’avais mentionnée. Je viens tout comme vous du japon, plus précisément près d’un petit village près de Tokyo. Si je suis venus ici c’est aussi pour le travail, ma compagnie devenait de plus en plus populaire au-delà du Japon donc je n’ai pas vraiment eue le choix de lever l’ancre, car vous devez savoir aussi bien que moi, que c’est toujours mieux de faire par nous-même.

Akiko fit une pause un instant, elle pensa un peu à sa famille qu’elle avait laissée derrière, elle avait toujours été très près d’elle malgré ce qu’on pouvait pensée. Malgré leur différence et tout le reste elle adorait ça famille.

- Et vous parlez-moi un peu de vous mon cher ? Vous m’avez même pas dit votre nom haha !

HRP : Pardon du retard .__. j'ai eue des semaines de fou au travail...Plus des problèmes familiaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Moi me perdre? Non jamais, quoi que... [PV Akiko]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Moi me perdre? Non jamais, quoi que... [PV Akiko]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [ FAMILLE WAYHNE] Tu t'ensortiras...
» Perdre son permis de conduire pour avoir parlé d’alcool avec son médecin
» DBZ arcade ca vaut quoi?
» Le bateau qui ne part jamais d'Hurlevent
» Tu sais pas quoi faire quand tu seras grand?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Héliopolis :: Héliopolis :: East Side :: Le parc Evergreen-
Sauter vers: